Créer avec le vivant dans le champ des arts plastiques – atelier mené par Laurent Duthion

logo_parcheminerie

Créer avec le vivant dans le champ des arts plastiques – atelier mené par Laurent Duthion

Au mois de décembre, La Pacheminerie accueille un workshop mis en place par Cyclorama et mené par Laurent Duthion, artiste et chercheur

Le programme détaillé juste : ici

Créer avec le vivant dans le champ des arts plastiques

Atelier mené par Laurent Duthion, artiste et chercheur

Décembre 2022
©Laurent Duthion, Adémas (à droite) dans l’exposition « Animalia ou
La vie fantasmée des animaux » – Centre d’art 40mcube, à gauche film
de Darielle Tillon, au centre œuvre de Nicolas Milhé

DURÉE DE LA FORMATION ET MODALITÉS D’ORGANISATION
Workshop – les 13, 15, 16 et 17 décembre  2022 (4 jours) pour une durée totale de 32H.
Horaires indicatifs :  9h-18h.

LIEU DE LA FORMATION
Théâtre de la Parcheminerie – 23 rue de la Parcheminerie – 35000 Rennes

PUBLIC CONCERNÉ
Ce workshop s’adresse à des artistes-auteur·trices et intermittent·es du spectacle, professionnel·les, ou en voie de professionnalisation désirant développer un travail en lien avec le vivant.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

  • Spécialiser ses connaissances en histoire de l’art contemporain à travers le spectre des sciences du vivant et des expériences plastiques sur la présence
  • Développer et comprendre les nuances et l’articulation entre la présence et la représentation plastique
  • Expérimenter la présence du vivant dans la création plastique ou sur scène, de manière individuelle et en groupe
  • Créer une proposition plastique singulière et la présenter au public dans un espace non dédié aux arts visuels

CONTENU / PROGRAMME DÉTAILLÉ DE LA FORMATION
« Nous ne regardons pas une présence comme nous regardons une représentation”

Dans le cadre de cet atelier de formation professionnelle sous le format d’un workshop, il sera question de la présence singulière du vivant dans le champ des arts plastiques. Après une présentation d’œuvres contemporaines et de théories dans le domaine des sciences du vivant, les stagiaires expérimenteront et mettront en pratique des propositions plastiques dans l’espace complexe de la Parcheminerie. Les travaux et expériences plastiques menés lors du stage seront analysés au travers du spectre des aléas relatifs à la présence vivante active, de sa temporalité et de la relation avec le spectateur.
Á l’issue de la formation les stagiaires peuvent mobiliser un corpus de références spécialisé sur la présence plasticienne, ils et elles peuvent travailler seul ou en groupe pour présenter un projet artistique intégrant le vivant dans un espace physique.

Module 01 – premier jour (4h) : Présentation
Module 02 – premier jour (2h) : Introductions artistique et théorique
Module 03 – premier jour (2h) : expérimentations pour définir la présence avec le corps dans l’espace
Module 04 – deuxième jour (8h) : travail sur les enjeux de la présence vivante
Module 05 – troisième jour (8h) : travail sur les rapports entre l’introduction du vivant et la représentation
Module 06 – quatrième jour (8h) : création d’un ensemble et restitution publique

Découvrir le programme détaillé.

Présentation de Laurent Duthion
Laurent Duthion est un artiste plasticien français chercheur. Son travail artistique s’étend à des champs divers, de la recherche horticole à la musique expérimentale en passant par la chimie moléculaire et la science-fiction.  Il développe, depuis plus de 15 ans, un corpus important et complexe d’œuvres qui invoque de nombreuses connaissances scientifiques. Ces œuvres, à la croisée de l’art et de la science, ne s’intègrent pas dans le champ de la représentation mais plutôt dans celui de l’art de l’expérience.

Laurent Duthion est un expérimentateur, un aventurier. Artiste chercheur et indiscipliné, il met en avant l’expérience, crée des échos, génère des résonances. Dans son recueil Pourparlers, Gilles Deleuze écrivait « […] Ce qui m’intéresse, ce sont les rapports entre les arts, la science et la philosophie. Il n’y a aucun privilège d’une de ces disciplines sur une autre. Chacune d’entre elles est créatrice. Le véritable objet de la science, c’est de créer des fonctions, le véritable objet de l’art, c’est de créer des agrégats sensibles et l’objet de la philosophie, créer des concepts. […] Comment est-il possible qu’un concept, un agrégat et une fonction se rencontrent ? 1 ». Voilà ce qui pourrait qualifier le travail de Laurent Duthion où ces lignes différentes se croisent.

Doriane Spireti, critique d’art et commissaire d’exposition in Mur 127, Université Rennes 1, IUT de Rennes  et Frac Bretagne, 2019

Site internet  et blog : http://www.duthion.net/

Les Rendez-vous à ne pas manquer